Disp’eau

Pilotage d’une irrigation de précision pour la vigne ou de son mode de conduite pour optimiser la gestion de la ressource en eau et la sélection parcellaire

ModélisationVigneIrrigation

Description

Pour rester compétitive, la viticulture du Languedoc doit s’adapter au marché mondial en produisant des vins conformes aux attentes des consommateurs et d’une qualité régulière d’une année à l’autre.
Cela suppose une bonne maîtrise du stress hydrique, de plus en plus difficile à atteindre compte tenu de l’évolution climatique actuelle. Il faut également être capable de gérer la ressource en eau à l’échelle des terroirs et la mise en place de réseaux d’approvisionnement adaptés aux besoins car cette ressource est limitée.
Le projet DISP’EAU vise à développer un outil d’aide à la décision innovant pour quantifier le stress hydrique au niveau de la plante en continu et de faire le lien avec la qualité potentielle du produit final grâce à la modélisation mécaniste du continuum Sol-Vigne-Atmosphère. Ce modèle sera ensuite couplé à une grille de diagnostic permettant de faire le lien entre le stress hydrique de la vigne et de la qualité du raisin ainsi qu’à un système expert.


 

Avancement

100

En production

Les objectifs fixés

Développer un outil logiciel innovant d’aide à la décision pour une optimisation des trajectoires hydriques qui permettra :


Une meilleure gestion de la ressource en eau

De substancielles économies d’eau dans les zones déjà  irriguées

Un dimensionnement au mieux des aménagements hydrauliques d’irrigation

Sélection parcellaire

Les retombées attendues

  • Un gain de 10% sur le prix payé au producteur, soit un gain moyen estimé de 7 700€ par exploitation et de 50 M€ à l’échelle de la région Languedoc-Roussillon
  • Maintien des emplois de la viticulture régionale
  • Création de plus de 20 emplois pérennes au sein des entreprises partenaires
  • Un chiffre d’affaire annuel prévisionnel pour l’entreprise itk de 750 K€ en France et de 3,4 M€ à  l’international grâce à la diffusion de l’outil
  • Des économies d’eau de 20 à  30% dans les zones déjà irriguées grâce à l’utilisation de l’outil, représentant une économie de 15 M de m3 d’eau, équivalent à la consommation annuelle d’une ville comme Montpellier

Les partenaires