fbpx

Philippe Stoop, le directeur Recherche et Innovation d’itk, a présenté une mini-conférence au Salon de l’Agriculture, sur le stand de La Ferme Digitale, sur le thème de:

La Science à la Ferme

En résumé :

Avec les développements récents de l’agriculture numérique, les agriculteurs sont désormais dotés d’instruments autrefois réservés au développement agricole, voire à la recherche. Cette révolution leur permet une implication plus directe dans la R&D les concernant. Elle répond à deux besoins clairement identifiés pour une aide à la décision plus opérationnelle, à la fois pour les agriculteurs, et pour les décideurs politiques :

  • L’acquisition de « medium data » (données intermédiaires entre celles de la recherche et le « Big Data »)
  • Le développement d’indicateurs plus opérationnels pour le plan Ecophyto

L’agriculture numérique ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour une recherche agronomique et des politiques agricoles plus en phase avec les pratiques quotidiennes des agriculteurs. Elle peut permettre l’essor d’une nouvelle forme de science participative, impliquant directement les professionnels qui bénéficieront de ses retombées. Elle place même l’agriculture parmi les secteurs à la pointe des recherches sur l’intelligence artificielle, comme en témoignent les orientations de l’ANITI, l’institut de l’IA en cours de création à Toulouse dans la foulée du rapport Villani de 2017, auquel itk avait contribué (https://www.itk.fr/actualites/lagriculture-rapport-villani/ )