fbpx

Le dernier rapport du GIEC est clair : la fréquence, l’intensité et la durée des épisodes météorologiques extrêmes vont augmenter sous l’effet du dérèglement climatique. Si de tels changements ont déjà été observés au cours de l’histoire, ils n’ont jamais été aussi rapides. Afin de protéger les cultures sensibles à ce dérèglement, les agriculteurs doivent relever un véritable défi d’anticipation des aléas climatiques. A ce titre, la météo agriculteur peut s’avérer particulièrement utile. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Permet-elle d’anticiper efficacement les aléas climatiques pour protéger les cultures ? Nous allons voir qu’il faut aller plus loin que la météorologie agricole et parler d’une science nouvelle : l’agrométéorologie.

evenment climatique severe
La météo agriculteur permet aux agriculteurs de planifier leur travail en fonction des conditions météorologiques et des aléas à venir

 

Météo agriculteur : tour d’horizon

Météorologie agricole : de quoi s’agit-il ?

Sans surprise, la météo agricole informe les agriculteurs des prévisions météorologiques sur différentes échelles de temps (heure par heure, jour par jour, sur plusieurs jours…). Elle permet aux agriculteurs d’organiser et de planifier leur travail en fonction des conditions météorologiques et des aléas à venir.

Météo agriculteur : des données cruciales pour anticiper les aléas et protéger les cultures

La météo destinée aux agriculteurs fournit toutes les informations nécessaires à la conduite et à la protection de la culture pour savoir quand semer, irriguer, épandre, protéger… Ce service en ligne indique en effet des données météorologiques complètes : température, hygrométrie, densité de l’air, pression atmosphérique, vitesse du vente, taux de précipitations…

Grâce à ces données météorologiques, les agriculteurs sont en mesure d’optimiser la gestion de leur exploitation. Ils peuvent en effet anticiper une vague de gel ou un épisode de sécheresse, et protéger leurs cultures en conséquence. La météo agricole constitue ainsi un outil d’aide à la décision : elle fournit aux agriculteurs les données stratégiques dont ils ont besoin pour prendre les décisions les plus efficaces, afin d’anticiper les aléas et protéger les cultures.

Il est donc primordial de disposer de prévisions fiables de météorologie agricole. De nombreux sites spécialisés proposent des prestations de météo aux agriculteurs, gratuites ou payantes. Mais que valent vraiment ces solutions ?

Météorologie agricole : un outil d’aide à la décision suffisamment précis ?

Afin d’obtenir les informations de météorologie agricole qui concernent ses cultures, l’agriculteur doit fournir ses coordonnées GPS. Il dispose alors d’une prévision météo en temps réel et des tendances sur les prochains jours.

Bien que ces informations soient utiles, elles manquent souvent de précision et de fiabilité. Il n’est en effet pas rare que les agriculteurs se retrouvent surpris par la gravité des événements climatiques qui surviennent. Par ailleurs, les applications météo agricoles se contentent d’indiquer les prévisions. Elles ne permettent pas d’évaluer l’impact des aléas climatiques sur les cultures… Et c’est bien là que le bât blesse ! Plus que de connaître la météo, les agriculteurs ont besoin de savoir quelle sera l’ampleur des pertes de rendement engendrées. Or, les solutions de météorologie agricole permettent de répondre à l’interrogation « quel temps fera-t-il demain ? » et non à la problématique « comment se porteront mes cultures demain ? ».

gel dans le vignoble

Météo agriculteur : la modélisation agrométéorologique pour anticiper les aléas

Bonne nouvelle : il est possible de prévoir l’impact des aléas climatiques sur la production ! Comment ? Grâce à la modélisation agrométéorologique.

Météo agriculteur : qu’est-ce que la modélisation agrométéorologique ?

La modélisation agrométéorologique est encore peu connue par les agriculteurs, qui se privent alors de ses précieux avantages. La modélisation agrométéo traduit en effet en langage mathématique la description de processus physiques, chimiques et biologiques. Son objectif ? Faire parler les plantes. Plus concrètement, la modélisation agrométéorologique vise à connaître l’état et les besoins (présents et à venir) des plantes, quelles que soient les conditions météorologiques, pédologiques, génétiques…

Grâce à l’agrométéo, les agriculteurs connaissent l’évolution des besoins d’un végétal. Ils peuvent ainsi prendre des décisions tactiques et stratégiques de sorte à gagner du temps, rationnaliser leurs coûts, accroître la rentabilité de leur exploitation, économiser des ressources… Mais ce n’est pas tout ! La modélisation agrométéorologique permet également de connaître l’impact de la météo sur les cultures afin d’anticiper les aléas et de protéger la production.

Modélisation agrométéo : une solution efficace pour anticiper les aléas

Bien souvent, en viticulture notamment, les parcelles se trouvent très éloignées les unes des autres et sont soumises à des microclimats variés. Les agriculteurs n’ont alors pas le temps de vérifier le stade phénologique de chaque parcelle. En cas d’aléa climatique, les cultures peuvent avoir un degré de vulnérabilité différent d’une parcelle à l’autre, ce qui complexifie la mise en place de mesures de protection.

Grâce aux données météo locales récoltées et à l’historique météo de la saison précédente, le modèle agronomique fournit des indications sur la phénologie de chaque parcelle. L’agriculteur peut ainsi savoir, par exemple, que 70% de ses parcelles ont dépassé le stade de débourrement et sont donc vulnérables au gel. Les risques de pertes de rendement engendrées sont alors quantifiables. Par ailleurs, le modèle agrométéorologique peut proposer différentes actions à mener plusieurs jours en amont de l’aléa, afin de limiter les pertes. L’efficacité des dispositifs est en effet calculée en fonction des conditions météorologiques de chaque parcelle. L’agriculteur peut ainsi déployer les solutions les plus efficaces, à partir de cette projection et de sa propre connaissance de son terroir.

Prevent : un outil agrométéorologique pour anticiper les aléas et protéger les cultures

Vous l’aurez compris : la météorologie agricole seule ne suffit pas pour anticiper les aléas climatiques et protéger les cultures. Pour une action efficace, les données météo doivent être couplées aux données agronomiques. Ce n’est que de cette façon que les agriculteurs peuvent limiter l’effet de surprise causé par la gravité des événements météorologiques.

Consciente de cet enjeu clé pour les agriculteurs, la société ITK a conçu le premier outil agrométéorologique de France : Prevent. Cette application quantifie et caractérise l’intensité d’un aléa climatique à venir, qu’elle combine avec des données de vulnérabilité des parcelles en fonction des stades de développement de la plante. Des alertes gel sont paramétrées et envoyées en fonction des pertes de rendement estimées par l’outil. Prevent préconise ensuite différentes mesures de protection à déployer afin de protéger les cultures le plus efficacement possible.

Seul outil sur le marché à faire de la modélisation agrométéorologique, Prevent vous permet de piloter avec précision la vigne et le pommier. Grâce à cet outil d’agro-météo, vous améliorez votre perception des impacts du changement climatique et réduisez les conséquences sur votre production. Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous !