fbpx

Pourquoi s’intéresser au Stress thermique des bovins ?

Le changement climatique est à l’origine de l’accentuation des périodes d’inconfort dues à la chaleur, communément désignées par « stress thermique », chez les animaux d’élevage. Les périodes de vagues de chaleur ou de canicules sont à l’origine d’une diminution du bien-être animal qui se répercute sur la production laitière et le taux de reproduction.

 

Constat : en 2020 le stress thermique a causé une perte estimée à 4 millions de litres de lait en France.

En 2020 le stress thermique a causé une perte estimée à 4 millions de litres de lait en France.
En 2020 ; Pertes estimées à 4 millions de litres de lait en France.

 

5 mois d’exposition

4 Millions litres de lait perdus du au stress thermique

 

L’indice de stress thermique permet d’évaluer le bien-être des bovins allaitant et des bovins laitiers

Le stress thermique chez les ruminants est le fruit de la combinaison de la température et de l’humidité. Le calcul d’un indice spécifique, l’indice THI (Temperature-Humidity Index), permet d’identifier en amont les périodes sensibles afin de garantir un bien-être animal et une production laitière ou de viande optimale pour l’éleveur.

En observant le THI, le producteur peut évaluer précocement un risque de pertes de production. L’échelle du THI s’étend de 64 (pas de stress) à 120+ (stress extrême).

A partir de l’indice THI 87 (atteint entre 31° et 38°C) on constate des pertes de lait sévères sur les exploitations, si rien n’est mis en place.

Leur neutralité thermique se situe entre -5 et 15°C. L’Index Température Humidité (ITH) est un indicateur de premier niveau pour évaluer le stress thermique. Le confort des bovins se situe entre 60 et 68 de THI.

Il ne tient pas compte des effets de courant d’air, de radiation ou de durée d’exposition. Il est utilisé comme référence dans la majeure partie des études rendant son utilisation pertinente pour apprécier facilement une situation climatique.

Il se calcule comme suit :

ITH = 0,8 Ta + HR (Ta – 14,4) + 46,4

Ta : Température ambiante (°C)
HR : Humidté relative (%)

THI index température humidité
THI : index couplant température et humidité

Les vaches laitières sont particulièrement sensibles à la chaleur. L’indicateur THI permet notamment d’alerter les pertes de production laitière. C’est pourquoi ITK propose un service dédié au stress thermique : le « Heat Adapt », disponible dans notre application Farmlife.

 

Le changement climatique est à l’origine d’une accentuation du stress thermique chez la vache

Le changement climatique se traduit par une augmentation de la température moyenne annuelle mais également par des périodes de vagues de chaleur plus longues, plus intenses et parfois même hors de la période estivale. Ainsi les risques de pertes de production de lait et de baisse du taux de reproduction évoluent à la hausse avec l’évolution du climat. C’est pourquoi il est particulièrement important de se préparer, d’anticiper et de s’adapter en estimant l’indice THI sur son exploitation.

 

Projections du Stress thermique bovins laitiers à Rennes
Projections du Stress thermique bovins laitiers à Rennes (France)

Vagues de chaleur : conséquences sur les pertes de lait et la reproduction en élevage bovin

Le stress thermique n’est pas un sujet nouveau. En revanche, l’impact des vagues de chaleur sur le confort thermique des animaux d’élevage progresse dans les sujets d’intérêt de la filière bovine et particulièrement dans la filière lait, à cause du changement climatique.

A travers le collier connecté à son application de monitoring Farmlife, ITK dispose d’une connaissance fine des changements de comportements des vaches et des troupeaux 24 h/24.

Dans l’appli Farmlife, l’éleveur peut observer en direct le comportement du troupeau et des individus. Il peut ainsi, durant l’épisode de stress thermique détecter des problématiques d’ingestion, de rumination et les temps debout trop prolongés.

Jusqu’à présent les solutions efficaces à la fois sur l’alerte de stress thermique et sur le monitoring du bien-être animal sont peu nombreuses en la matière.

Il faut distinguer les impacts à court terme des vagues de chaleur et ceux qui seront visibles dans les mois qui suivront l’épisode caniculaire.

A court terme, les signes visibles sont

  • La baisse de production laitière
  • L’augmentation de la température corporelle
  • L’augmentation du rythme respiratoire
  • La baisse d’ingestion et de rumination
  • L’augmentation des cellules somatiques dans le lait

Au moyen et long terme, les signes moins visibles sont

  • La réduction de la fertilité
  • La baisse de l’immunité
  • L’augmentation du risque de mammites
  • L’augmentation du risque de boiteries
  • L’augmentation du risque d’acidose
  • Le déséquilibre ruminal
  • L’augmentation des besoins d’entretien

Il faut également mentionner dans d’autres mesure, les impacts  sur :

  • Les vaches taries et leur fœtus
  • Les génisses
  • Les veaux

Prévisions météo : prendre la mesure des impacts du stress thermique chez les bovins

Pour préparer la saison estivale, il est stratégique de mieux comprendre l’intensité du stress thermique auquel est exposé son département et son exploitation. ITK délivre des données historiques des années précédentes et la projection statistiques de l’année en cours.

  • Intensité et durée des épisodes de stress thermique
  • Estimation des pertes de lait associées
  • Estimation de l’effet sur la reproduction

Avec ces informations générales, l’éleveur peut mieux situer les risques des pertes potentielles de production de lait liées au stress thermique, si aucune mesure d’atténuation n’est mise en place.

Mesurer et quantifier le stress thermique et son impact près de chez vous


Télécharger les projections

Heat Adapt’ : n’attendez pas les pertes de production de lait pour réagir

Toutes les fermes ne sont pas également équipées face au stress thermique. Les bâtiments permettent d’être plus ou moins au frais dans les périodes chaudes. Pour savoir à quel moment il est préférable de sortir les vaches, savoir anticiper les changements de conduite (rations, abreuvage, etc.) ITK a conçu le service Heat’Adapt.

Heat’adapt est un service disponible pour tous les éleveurs laitiers et allaitants utilisateurs du de l’application Farmlife qui comprend déjà les détections de chaleurs (Heat’Live), l’alerte vêlage (lVel’Live), le suivi de la nutrition (Feed’Live) et le monitoring du comportement, du bien-être et de la santé (Time’Live).

Le service Heat Adapt répond à 3 besoins :

  1. Anticiper pour s’adapter et se préparer : Heat’Adapt affiche l’indice de stress thermique quotidien dans Farmlife.
    Cette prévision à 4 jours, basée sur des données météo d’un rayon de 10kms permet à l’éleveur de s’organiser en conséquence pour limiter l’impact de ce stress sur ses animaux (ajouts d’abreuvoirs, distribution de ration le soir, complémentation en sel, potasse, aération et brumisation…).
    L’application envoie des alertes lorsqu’un stress thermique est imminent
  2. Evaluer la résilience de l’exploitation au stress thermique : A la fin de la saison, Heat’Adapt estime la résilience au stress thermique de l’élevage à partir du calcul des pertes économiques liées au stress thermique par rapport à 3 axes : reproduction, nutrition, confort et bien-être en prenant en compte les données issues de l’élevage (reproduction, contrôle de performance et monitoring). Ce bilan annuel permet de construire un plan d’action pour augmenter la performance et la rentabilité de l’exploitation.
  3. Coup de Pouce: il s’agit de la mise en place d’un « coup de pouce » financier pour tout éleveur utilisateur ayant été exposé à une ou plusieurs vagues de chaleurs exceptionnelles. Ce « coup de pouce » est un geste de la part de Medria Solutions pour l’aider à investir pour améliorer sa résilience stress thermique.

Responsable Communication