ITK, experte en agriculture numérique, suivie pendant deux mois par les équipes de E=M6

Serge  Zaka, chercheur en agro-climatologie chez ITK, a participé pendant deux mois au tournage de E=M6. Rendez-vous le 1er mars 2021 pour la diffusion du reportage.

Déjà connue pour avoir remporté une quinzaine de prix internationaux, l’agritech ITK, spécialisée dans les solutions numériques pour piloter les pratiques agricoles plus durables et plus rentables, a encore gagné en notoriété en passant à la télévision le lundi 1er mars. Le célèbre présentateur de l’émission E=M6, Mac Lesggy a présenté une enquête scientifique «les secrets de nos aliments » comparant les méthodes de trois agricultures : conventionnelle, biologique et de conservation des sols.

« J’ai un appétit particulier pour la vulgarisation scientifique et climatologique. Depuis l’âge de 14 ans j’anime l’association Infoclimat et j’ai fait des études d’agronomie, pendant lesquelles je me suis spécialisé dans la modélisation du développement des plantes et j’ai fini mes études par une thèse en agro-climatologie à l’INRAE. J’ai trouvé l’approche comparative des trois agricultures très pédagogique et novatrice pour une émission grand public », raconte Serge Zaka. À 26 ans, il intègre ITK en 2015 dans une équipe de chercheurs, qui innove dans le pilotage technologique de la performance environnementale et économique des exploitations agricoles.

Face à l’insécurité alimentaire et aux aléas climatiques de plus en plus imprévisibles et intenses, ITK met tour à tour son expertise au service des viticulteurs en Europe et aux USA ; des éleveurs bovins en Europe et bientôt en Chine ; des agriculteurs « grandes cultures » dont le blé, qui est au cœur du reportage réalisé par M6. Les équipes de la chaîne ont interrogé Serge sur toutes les étapes clés du calendrier cultural du blé, depuis le semis jusqu’à la récolte en passant par la fertilisation.

ITK, vitrine de la smart agriculture

Fondée en 2003, ITK a toujours voulu apporter ses connaissances agronomiques à l’agriculteur. Le fondateur de l’entreprise, Eric Jallas, pionnier de l’intelligence artificielle appliquée à l’agriculture, était précédemment directeur de recherche au CIRAD. « Nous avons fait le choix très tôt d’offrir des services d’aide à l’optimisation de la ressource en eau pour les irrigations, et de calculer au plus juste l’utilisation des pesticides, pour en limiter l’usage.  J’ai la conviction que la technologie va encore apporter beaucoup de facilités, de gain de productivité et de meilleurs revenus aux agriculteurs petits et grands, tout en les soutenant dans leurs actions pour préserver la planète. »

Philippe Stoop, Directeur Innovation et Recherche, explique : « Les consommateurs s’intéressent à juste titre à la manière dont les aliments sont produits. S’adapter aux attentes nouvelles des consommateurs demande de se servir de la science et de puissants modèles prédictifs, pour concilier la réduction les impacts environnementaux de notre agriculture d’une part et la préservation de notre potentiel de production, d’autre part, afin de relocaliser notre alimentation et de réduire les importations agricoles, génératrices de gaz à effet de serre ».

Les services d’agriculture numérique d’ITK – développés en partenariat avec la recherche publique (INRAE, CIRAD) – permettent aux agriculteurs de prévoir leur potentiel de rendement et la qualité de leur récoltes, mais également d’estimer à l’avance l’impact environnemental de leurs pratiques, de minimiser leur usage des intrants (eau, engrais, produits phytosanitaires), en leur facilitant la vie.

Dans l’émission, ITK démontre le rôle que jouent ses connaissances scientifiques pluridisciplinaires dans la compréhension des  agricultures « C’est cette expérience accumulée depuis près de 20 par ITK, qui a permis à notre équipe de chercheurs agronomes de faire cette synthèse équilibrée pour les téléspectateur de M6, et de décoder les avantages et inconvénients des trois types d’agriculture comparés : conventionnel, bio et agriculture de conservation» précise Philippe Stoop.

 

Comparaison des pratiques agricoles

Trois modèles de production sont comparés dans l’émission E=M6 Spécial agriculture : les secrets de nos aliments du 1er mars 2021. L’agriculture biologique, conventionnelle et de conservation des sols. Serge Zaka, qui intervient comme expert agronome tout au long du reportage, a répondu aux questions sur les intrants, le travail du sol, l’impact des trois modes de cultures sur ce que nous mangeons.

Le modèle agronomique d’ITK pour piloter les productions de blés est accessible à tout le marché international.
L’entreprise de smart agriculture a même développé un modèle de séquestration du carbone dans les champs, qui sera disponible au deuxième semestre 2021.

Pour en savoir plus, l’annonce de l’émission dans « La France Agricole » 
« Mac Lesggy part à la chasse aux préjugés sur M6 »

Site web du modèle de séquestration du carbone dans les champs
Projet KILIMO

Responsable Communication