La sécheresse des vignobles est devenue un sujet récurrent depuis plusieurs années.
Les vignerons doivent s’adapter à des conditions climatiques difficiles, des températures extrêmes et un déficit hydrique sévère de plus en plus précoce. Ces évènements climatiques ont des conséquences graves sur les rendements et la qualité de la récolte. De nombreux vignerons affirment aujourd’hui, la nécessité d’irriguer pour assurer la pérennité des vignobles.

L’ODG des Côtes de Provence s’est associé cette saison au distributeur Racine, au consultant Ag-Irrig et à la société itk pour appréhender la gestion du stress hydrique sur l’appellation. Tous les ans, l’ODG doit réaliser un dossier de demande d’irrigation auprès de l’INAO, l’autorisation d’irriguer étant soumise à dérogation entre le 1er Mai et le 15 Août.
Les données météo locales ainsi que les observations terrain habituellement utilisées pour monter le dossier de demande de dérogation permettent de démontrer un stress hydrique. L’ODG Côtes de Provence a souhaité s’équiper d’un outil d’aide à la décision performant et précis dans le but d’affiner le diagnostic de la situation du vignoble et ainsi intervenir au moment le plus pertinent.

La connaissance de l’état hydrique de la vigne est une donnée essentielle à la gestion du vignoble tant sur le plan quantitatif (rendement) que qualitatif (profil organoleptique).
Itk propose depuis cinq saisons viticoles la solution Vintel® qui permet de suivre en temps réel l’état hydrique de parcelles de vignes. L’outil simule le potentiel hydrique foliaire de base et propose des préconisations d’irrigation en fonction de la parcelle paramétrée. La vigne est simulée dans ses conditions pédoclimatiques afin d’être au plus près des contraintes de terrain.

Racine et son service « Pilotage d’irrigation » distribue, avec le support technique d’Ag-Irrig, la solution Vintel® auprès de ses clients depuis deux saisons, notamment sur l’appellation Côtes de Provence.
C’est en s’associant, que ce projet de suivi de parcelles référentes s’est construit sur l’appellation.

Dix parcelles ont été simulées dans Vintel® cette année afin d’avoir la meilleure représentativité des terroirs des Côtes de Provence. Couplées par un suivi terrain et des mesures de potentiel hydrique foliaire assurés par Racine et Marc Gelly d’Ag-Irrig, les bilans hydriques ont montré une chute accélérée du potentiel hydrique foliaire de base (inférieur à -0.2 bar), ainsi que de la réserve d’eau utilisable par la vigne dans les sols (inférieur à 30 %) fin juin.

Les simulations Vintel® ont été utilisées pour suivre l’avancée de la contrainte hydrique en ce début de saison 2019 sur l’appellation. Le 20 Juin 2019, l’ODG Côtes de Provence a envoyé un dossier à l’INAO pour demander une dérogation d’irrigation qui a été acceptée le 24 Juin 2019.
L’ODG préconise pour les viticulteurs une irrigation maîtrisée durant la croissance de la baie afin d’aboutir au profil de de vin rosé souhaité par l’appellation des Côtes de Provence.

Cyrielle Pinelli

Cyrielle Pinelli

Ingénieur Agronome - Chargée d’Affaires
(+33)6 49 17 18 92