Depuis le 1er mars 2020, toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent calculer et publier sur leur Site Internet leur Index d’égalité Femmes-Hommes. Cette obligation garantit la transparence des entreprises en matière d’égalité salariale et professionnelle. Itk a obtenu une note de 97/100 qui souligne son exemplarité.

Depuis sa création, itk a mené des actions concrètes afin de favoriser la diversité et de respecter l’égalité femmes-hommes dans sa politique de rémunérations. Le plafond de verre ne s’applique pas dans l’entreprise, qui a toujours positionné autant les femmes que les hommes à des postes de managers et de product owners. En obtenant un score de 97/100, itk démontre l’efficacité de sa politique d’égalité professionnelle hommes-femmes.

Sachant que la note moyenne obtenue par les entreprises françaises de moins de 250 salariés est de 83/100, le score d’itk confirme l’exemplarité de ses valeurs humaines. Celles-ci ont d’ailleurs évolué récemment au cours d’un travail collaboratif interne mené fin 2019. Ce dernier a permis de faire émerger les valeurs cardinales de l’entreprise : la bienveillance, le respect, l’engagement collectif, la solidarité et le partage.

 

En pleine phase de croissance, itk continue de recruter des talents à forte valeur ajoutée. Si vous souhaitez intégrer une entreprise jeune, dynamique, agile, rendez-vous sur la page Talents !

Pourquoi cette obligation ?

L’obligation de calcul et la communication de l’index d’égalité femmes-hommes met en application le principe « à travail de valeur égale, salaire égal » du Droit du Travail. En effet, les entreprises ayant un score inférieur à 75 /100 auront trois ans pour prendre des mesures correctives. Si les entreprises n’améliorent pas leur indice d’égalité dans les trois ans, une pénalité financière, pouvant aller jusqu’à 1% de leur masse salariale, sera mise en place.

Cet index a été créé en support du décret n°2019-15 du 8 janvier 2019 de la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Il modifie le code du travail, notamment sur l’égalité professionnelle hommes-femmes et donne aux entreprises une obligation de résultat.

Quelles sont les entreprises nouvellement concernées ?

Toutes les entreprises d’au moins 50 salariés établies en France doivent dorénavant répondre à cette obligation. En effet en 2019, le décret n’était applicable qu’aux entreprises d’au moins 250 salariés. Cependant, depuis le 1er mars 2020, l’obligation concerne toutes les entreprises d’au moins 50 salariés.