fbpx

L’équipe grandes cultures nous livre une nouvelle version de Cropwin® plus ergonomique et qui permet d’optimiser la qualité de prédiction des rendements en comparant les données terrains saisies et les données du modèle. De nouvelles saisies sont proposées à l’utilisateur : rendement, humidité des grains et date de récolte.

De nombreuses faims d’azote sont observées en ce moment sur les parcelles de blé, car les cultures ont pu profiter de conditions de croissance exceptionnelles. C’est la conséquence logique d’un hiver doux et d’une pluviométrie généreuse. Dans certaines régions de France, les excédents pluviométriques ont provoqué des retards sur les travaux aux champs. Ainsi les agriculteurs n’ont pu effectuer leurs premiers apports azotés qu’à la mi mars au lieu de fin janvier/mi-février.

Dans ce contexte actuel, Cropwin® permet aux agriculteurs de mesurer le besoin azoté et de piloter au plus près la fertilisation de leurs parcelles pour garantir une bonne qualité de récolte, ainsi qu’un rendement optimal.

 

Dans le premier écran, la faim d’azote apparait suite à un premier apport azoté au 20/03. Dans le deuxième écran, on voit les préconisations de fractionnement d’azote selon les préconisations de Cropwin®. Cela permet d’atteindre un rendement de 61 qx/ha avec une plus-value de 402€/ha pour 193 U de N apportées.

 

 

Ingénieur agronome - chargée d'affaires viticulture

Agronomist Engineer – Wine market bus dev manager