fbpx

Le changement climatique se perçoit dans les difficultés rencontrées par les agriculteurs face aux événements météorologiques intenses de plus en plus nombreux. Chaque agriculteur doit développer sa culture du risque lié aux nouvelles contraintes climatiques. L’agriculture et l’irrigation de résilience sont une des solutions d’avenir et les outils numériques aident à s’adapter.

Le dérèglement climatique profond que nous connaissons avec l’inversion des cycles entre le climat et le développement des plantes nécessite une anticipation et une adaptation meilleurs. Il est important de regarder la sécheresse et la gestion de l’eau dans leur globalité, non seulement à travers les épisodes de fortes précipitations, mais également ceux d’évapotranspiration qui affectent les rendements et fragilisent la qualité des produits. ITK était présente sur le plateau TV, 100% digital de #VillageSemence, organisé par le  Semae (GNIS) et Les Emotionneur sur le thème du changement climatique. Les invités du journaliste Philippe Lefebvre venus témoigner étaient Serge Zaka, chercheur agronome et climatologue chez ITK et Jean-Paul Bordes, Directeur Général ACTA.

Extraits de l’intervention de Serge Zaka, agroclimatologue à ITK.

 

Plateau TV : « Face aux aléas climatiques, qu’apporte la sélection variétale ? »

« Nous ne manquons généralement pas d’eau en France, mais nous l’avons souvent au mauvais moment. Les rendements des cultures en 2020 ont été gravement impactés par la sécheresse. Pourtant, quand les agriculteurs font leur somme annuelle de précipitations, le volume d’eau était dans les normes cette année-là. Il y avait eu autant de précipitations en cumul sur une année que les années précédentes, en moyenne.

D’après les prévisions du GIEC, nous observons qu’il va y avoir une augmentation des précipitations en automne, et en hiver dans les années à venir. Alors qu’au contraire une sécheresse va s’installer au printemps et de manière encore plus intense en été, causant des sécheresses importantes. Il va falloir apprendre à s’adapter à ces nouvelles conditions climatiques.

Le rapport récent « Changement climatique, eau, agriculture : Quelles trajectoires d’ici 2050 ?« , établi par le Ministère de la Transition écologique et le Ministère de l’Agriculture, formule des recommandations pour que l’agriculture française s’adapte à  ce nouveau contexte, en conciliant des enjeux contradictoires : préserver au mieux la capacité de production agricole, sans pénaliser les autres usages de l’eau, de la consommation urbaine aux usages industriels et énergétiques, sans oublier les enjeux touristiques. La coordination des agriculteurs, du secteur du tourisme, des acteurs de l’environnement et de la recherche est donc nécessaire. » 

Dessin de Olivier Sampson qui a croqué en live les plateaux TV

 

Analyse de Philippe Stoop, Directeur de la Recherche à l’Innovation à ITK.

Le cas des bassins de rétention d’eau, réclamés par les agriculteurs, mais contestés par les écologistes, est un bon exemple de l’approche ouverte et pragmatique des rapporteurs : ils définissent à quelles conditions de telles retenues peuvent être encouragées, tout en veillant à minimiser leur impact environnemental, et à favoriser les retenues multi-usages.ie.

Le rapport souligne également la convergence des thèmes eau et carbone dans l’agroécologie : la conservation ou la restauration des sols sont au cœur de ces deux problématiques, les techniques d’agriculture de conservation (ACS) permettant à la fois de réduire l’évapotranspiration du sol, d’y séquestrer du carbone, et d’augmenter sa capacité de rétention de l’eau.

Une autre recommandation importante du rapport est la transition vers une irrigation de résilience, c’est-à-dire dont l’objectif n’est plus d’atteindre systématiquement le rendement le plus élevé, mais de régulariser les revenus de l’agriculteur. Pour ne pas mettre en péril la survie économique des exploitations, cette irrigation devra nécessairement être une irrigation de précision, faisant appel aux méthodes les plus précises pour bien évaluer les besoins des cultures et pour s’assurer de n’amener que la quantité d’eau strictement nécessaire.

Une démonstration de plus du fait que l’agriculture numérique n’est pas contraire à l’agroécologie, mais en constitue au contraire un atout majeur pour sa mise en place.

 

En savoir plus sur « Village Semence » 

ITK chaque année à la période du Salon de l’agriculture, participe à des événements de vulgarisation scientifique et technologique au cœur de la filière agricole. Début mars, Serge Zaka, agronome à ITK, répondait aux questions du journaliste Philippe Lefebvre, pour apporter son éclairage sur les aléas climatiques et leurs conséquences.

Le Plateaux TV de VillageSemence, a permis pendant une semaine de garder le lien entre les acteurs du monde agricole, qui sont réunis pour partager les innovations et tendances 2021.

Accédez au Replay

 

Téléchargez le rapport sur : « changement climatique, eau et agriculture – quelles perspectives pour l’eau et l’agriculture d’ici 2050 dans le contexte du changement climatique ? »

Vintel : prédire le statut hydrique en temps réel

Anticiper à J+5 vos opérations parcellaires au vignoble. Sans capteur, réduisez vos apports et choisissez votre profil organoleptique avec un meilleur parcours hydrique.


Découvrez Vintel
Essai gratuit 2 mois

Pour découvrir Vintel, relisez les articles sur notre solution

La solution Vintel® accompagne les appellations Coteaux Varois en Provence et Côtes de Provence dans leurs dérogations d’irrigation

Le potentiel hydrique foliaire de base : de la mesure terrain à notre service Vintel®

itk installe ses débitmètres connectés aux Etats-Unis grâce à sa filialle itk inc.

[Communiqué de presse] Environnement : Vintel, solution d’irrigation intelligente des vignes, labellisée Solar Impulse

La vigne entre deux hémisphères : stades phénologiques clés en Nord et au Sud

Confinement : Les mesures terrain continuent

 

ITK commercialise VINTEL depuis 10 ans et nous sommes à votre disposition pour répondre aux questions et pour des échanges approfondis sur le déploiement, les tarifs etc.

    Nom*

    E-mail*

    A propos de*

    Message*

    *obligatoire




    Enter Captcha Here :

    Responsable Communication